L’ANF décerne un prix destiné à récompenser un ouvrage illustrant les valeurs de la noblesse (honneur, fidélité, service…) ou un travail de recherches universitaires sur ce sujet.

Son jury est composé d’universitaires et de membres de l’Association d’entraide de la Noblesse Française.

 

Le Prix ANF 2017 a été attribué à Madame Benedetta Craveri,

pour son ouvrage « les Derniers libertins » paru aux éditions Flammarion

 Il lui sera remis à la rentrée

 

Au cours des dernières années il a été attribué :

À Michel Figeac, en 1988, pour ses premiers travaux de thèse sur « Destins de la noblesse bordelaise-1770-1830 »

En 1994 à Eric Mension Rigau pour « Aristocrates et grands bourgeois » éd. Plon

En 1995 à Stacy de La Bruyère pour « Saint Exupéry » éd. Albin Michel

En1996 à Ghislain de Diesbach pour « Chateaubriand » éd. Perrin

En1997 à Guillemette de Sairigné pour « Mon illustre inconnu » éd. Fayard

En 1998 à Karl Ferdinand Werner pour « Naissance de la noblesse » éd. Fayard

En 2003 à Marc Fumaroli pour « Chateaubriand- Poésie et Terreur » éd. de Fallois

En 2004 à René de Naurois pour « Aumônier de la France libre » éd. Perrin

En 2005 à Hélie de Saint Marc pour « Toute une vie » éd. Les Arênes

En 2014 à « Correspondance, récits, lettres inédites » de l’abbé Henri Edgeworth de Firmont, ouvrage présenté et annoté par le RP Augustin Pic, paru aux éditions du Cerf.

En 2015 à Bertrand Goujon pour « Du sang bleu dans les tranchées » éd. Vendémiaire

En 2016 à Benjamin Deruelle pour  "De papier, de fer et de sang. Chevaliers et chevalerie à l'épreuve de la modernité", publications de la Sorbonne

A+ A A-