Vue 1083 fois
04 avril 2020

Prière d'abandon écrite par Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI

 

« Que m'arrivera-t-il aujourd'hui, ô mon Dieu, je l'ignore. Tout ce que je sais, c'est qu'il ne m'arrivera rien que Vous ne l'ayez prévu de toute éternité. Cela me suffit, ô mon Dieu, pour être tranquille. J'adore vos Desseins éternels, je m'y soumets de tout mon cœur. Je veux tout, j'accepte tout, je Vous fais un sacrifice de tout ; j'unis ce sacrifice à Celui de votre cher Fils, mon Sauveur, Vous demandant, par son Sacré-Cœur et par ses Mérites infinis, la patience dans mes maux et la parfaite soumission qui Vous est due pour tout ce que Vous voudrez et permettrez. Ainsi soit-il. » 

Madame Élisabeth de France (1764-1794)

 

Madame Elisabeth, soeur du roi Louis XVI, a été guillotinée à 30 ans place de la concorde (Place Louis XV sous l'ancien régime, puis place de la révolution). De l'avis de beaucoup de ses contemporains, elle est morte en odeur de sainteté. Ainsi, son médecin, le docteur Dacy qui l'a croisé alors qu'elle était en route vers l'échafaud, dit en rentrant à son épouse "Je viens de rencontrer un ange allant à l'échafaud". Madame de Genlis, mentionna l'odeur de rose qui se répandit place de la concorde après son execution. Aujourd'hui encore, la quantité de vocations sacerdotales sur la paroisse Saint Symphorien nettement supérieure aux autres paroisses est attribuée aux Grâces envoyées par Madame Elisabeth sur son village. A l'occasion du 250 et 220 ème anniversaires de ses naissance et décès, prions pour sa béatification.

Source

A+ A A-