Vue 338 fois
21 septembre 2019

D'hier à aujourd'hui, la noblesse française

Depuis 1848, la noblesse française n’a plus d'identité juridique. Aujourd'hui elle obéit à une règle : survivre, transmettre et s'adapter.

La noblesse représente aujourd’hui 0,2% de la population française, soit 100.000 personnes, et environ 3.000 familles. Mais la noblesse française a la particularité d’avoir toujours été peu nombreuse. C’est une vraie originalité au regard des autres noblesses européennes. Par ailleurs, depuis 1848, la noblesse française n’a plus d’identité juridique. Il faut également savoir que la particule "de", n’est pas un signe de noblesse, mais le résultat d’une tendance pratiquée par la noblesse au XVIIIe siècle : le rajout d’une seigneurie au titre de noblesse.

Cela dit, aujourd’hui, l'Association d'entraide de la noblesse française veille scrupuleusement au respect des règles en vigueur. Elle effectue un contrôle des archives régulier. La noblesse française se transmet aujourd’hui par les hommes. Il s’agit d’une noblesse par degré, et non par quartier. L’ascendance féminine est donc totalement effacée.

Aujourd'hui, la noblesse française a une règle : survivre, transmettre et s'adapter. Plongée au cœur du milieu aristocratique français, avec Frédéric Mounier et ses invités.

 

Voir l'article et écouter l'émission en cliquant ici

A+ A A-