Vue 601 fois
14 avril 2021

Figaro : Portrait du vicomte Charles Jouan de Kervénoaël

 Article du Figaro Economie du 30 mars 2021 : Portrait du vicomte Charles Jouan de Kervénoaël, fils du vicomte Maurice de Kervénoaël, membre de l'ANF. 

"Charles de Kervénoaël, l’ex-Danone, offre une nouvelle vie à St Hubert

PORTRAIT - Ce diplômé de Dauphine a passé 15 ans chez Danone, puis à la tête de Stanley Black& Decker et Dorel Industrie.

Il parle avec conviction des produits maison, aux classements Nutriscore et Yuka performants. «Les margarines, beurre végétal composé à 70 % d’huile et d’eau, ont tout pour être valorisées. Et elles sont meilleures pour l’environnement», fait valoir le président du leader français St Hubert, qui vient aussi de lancer un emballage carton pour sa gamme bio. Et ce passionné de montagne, de sport et de bons vins, se plaît «à faire des conquis autour de lui»

À 54 ans, entouré de nombre d’anciens de Danone comme lui, Charles de Kervénoaël, recruté par le fonds chinois Fosun associé à Sanyuan, devenu actionnaire en 1997 via un LBO pour déployer St Hubert, est en pleine accélération. L’entreprise française au savoir-faire végétal née en 1904, qui a récemment ouvert une filiale en Chine, se déploie tous azimuts dans les linéaires en Espagne, au Portugal et au Maroc. Diversification géographique, mais aussi produits, puisque St Hubert passe dans le même temps à l’offensive sur le marché des yaourts végétaux avec le lancement d’une gamme à base d’avoine. «On est très confiants. Il y a beaucoup de potentiel sur ce segment longtemps dominé par le soja et en forte croissance depuis quatre ans (44 %). À la clé, pour lancer ces produits, «un investissement assez lourd» de plusieurs millions d’euros dans les process et lignes de fabrication. Les produits sortis de l’usine St Hubert de Lorraine, qui affichent un Nutriscore A, vont faire l’objet d’une campagne de communication digitale.

Une nouvelle étape, donc, pour l’entreprise de 150 millions d’euros de chiffre d’affaires et de 220 salariés en France, Italie et Chine. Charles de Kervénoaël, choisi par son prédécesseur Patrick Cahuzac pour poursuivre l’aventure, se félicite aujourd’hui du «vrai soutien» de l’actionnaire chinois. «Un véritable partenaire», loin de l’image du prédateur…, Fosun, actionnaire notamment en France du Club Med et partie prenante de Pfizer, a une vraie vision autour de la famille et de la santé. Le plan stratégique, écrit il y a deux ans pour St Hubert, prévoit un déploiement autour «de la nutrition, du bon, du bien et du sain». Un projet à la mesure de ce père de quatre enfants, diplômé de Dauphine, qui après 15 ans chez Danone, puis à la tête de Stanley Black& Decker et Dorel Industrie, se réjouit, vingt ans après, de revenir à ses premières amours, l’agroalimentaire et les… yaourts."

Par Carole Bellemare

 30 mars 2021

Pour voir l'article : cliquez ici

A+ A A-